L’allaitement, dans les yeux des autres

Ah, les autres… Vous en avez aussi autour de vous. Que ce soit la famille, les amis, et même de parfaits inconnus. Bien sûr, tant qu’on a pas d’enfant, en général, on arrive plutôt à composer avec (sans) eux. Et puis, un jour on s’est reproduit, et commence le ballet des conseils et remarques sur vos choix maternels… Florilège après 5 mois d’allaitement.

1- Celui qui voulait que tu tires ton lait…

Voilà, c’est dit, enceinte jusqu’au yeux, il t’a demandé si tu comptais allaiter. Surprise de la question, tu lui a répondu par l’affirmative. Et là, directement « mais tu vas tirer ton lait aussi? » « pour que le papa puisse nourrir aussi… »

Mmmmmmmhhhh alors, mon bébé n’est pas encore né, j’avoue ne pas avoir forcément réfléchi… A ce moment je n’avais pas d’avis sur la question… Et aujourd’hui, après 5 mois d’allaitement, quand j’y pense, je me dit que ça pourrait être sympa pour moi d’avoir une nuit complète (même si banana est très cool de ce côté quand même) voire même soyons fous, de boire un apéro… Et puis oui, que le papa puisse donner un biberon. Mais il me semble que ça ne regarde que nous deux en fait. Et au final, il crée des liens totalement détachés de la nourriture avec Banana… Et il aime assez le confort de ses nuit. Et surtout, s’il m’arrive de tirer un peu de lait, c’est pour le donner au gobelet, et j’avoue que je suis pas très à l’aise avec mon tire lait. Pour tout dire, je me sent même carrément con avec ce machin sur le têton.

2- Celui qui « était gêné »

Bon, déjà avant d’accoucher, il t’avais prévenue, et demandé si t’avais bien réfléchi sur le fait de vouloir allaiter… Parce que bon c’est vrai quoi tu allais te dépoitrailler devant tout le monde, et que lui ne voudrai pas cela pour sa nana. Jusqu’ici, on est dans la science fiction, et tu te dis qu’il ne va même pas remarquer. Sauf qu’après les choses se compliquent lorsqu’ils sont chez toi, et que tu as droit à toutes les remarques du monde sur le fait qu’il ne veut pas voir un sein. Tu as beau lui expliquer que non, c’est pas un sein, c’est une mamelle là, non, rien à faire… et là tu te dis que les prochaines entrevues vont être compliquées.

3- Celle qui veut tout (sa)voir

C’est l’opposé exact du précédent, et bien que moins jugeant dans ton choix d’allaiter, il faut quand même préciser que non, avoir quelqu’un au dessus de l’épaule lorsqu’on donne la tétée n’est pas des plus confortables.

4- Le provocateur

Alors celui là, je l’ai rencontré bien avant d’être maman, enceinte ou autre… Il jugeait les maman allaitantes d’un bloc « elle se font plaisir », « de toutes manières le lait en poudre est aussi bien pour le bébé »… Alors celui là, évidemment, j’ai envie de lui dire qu’il se foutait le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Au genou même… L’allaitement c’est un bienfait et un bonheur pour tout le monde.

5- Le conseilleur

Ah oui, celui là ou celle ci a une connaissance sans bornes sur l’allaitement. D’ailleurs c’est forte de toutes ces infos qu’elle a décidé de ne pas allaiter. Mais c’est elle qui va te demander combien de temps tu veux allaiter (tant qu’elle voudra) et te faire remarquer qu’il « FAUT » sevrer un bébé. Bon, j’en suis pas là, mais il me semble qu’elle va se débrouiller toute seule pour passer à autre chose. Banana je te fait confiance, et même si ça doit durer jusqu’à tes 2 ou 3 ans, eh bien allons-y !

6- La coupable

Bon, je prends quand même la peine d’en parler, celle là me fait vraiment peine… C’est la maman qui aurait voulu allaiter mais n’a pas pu, par manque de conseil ou autre, et qui t’en veux de si bien réussir. Alors elle va te raconter les horreurs de son allaitement, la fatigue, les crevasses, le sevrage rock n’roll. Voire elle peut devenir très désagréable avec toi, t’accusant de lui retirer son droit au choix de donner des biberons. Bonne chance avec celle là… Pour ma part, j’ai abandonné la discussion, car cela ne sert à rien.

7- La soutenante

Au final, ce qu’on rencontre le plus lorsqu’on décide d’allaiter, c’est simplement des gens qui trouvent ça génial. Des papas, des mamans, des grand-mères, des professionnels de santé (j’aime le petit « bravo » à la PMI à chaque fois qu’on me demande si elle est allaitée exclusivement), ma grande soeur, certains potes… Non sans rire, vous tous qui avez déjà connu de près ou loin les 6 premiers mois d’allaitement, et qui savez qu’au final, le plus important est de ne pas juger, ne pas surcouver, ne pas faire c***r une maman allaitante… Merci !

Voici quelques portrait de ce que j’ai pu rencontrer, mais j’imagine que vous aussi vous avez des anecdotes ? Racontez moi !

Publicités

2 réflexions sur “L’allaitement, dans les yeux des autres

  1. Roh là, le sujet qui fait parler, j’ai allaité le grand 9 mois tout pile et la petite à 9 mois et on ne voit toujours pas d’échéance de fin.
    Je remarque et j’espère que tu y échappera une évolution de plus en plus négative des remarques.
    J’ai beaucoup apprécié la septuagénaire issue de la révolution biberon qui m’a dit de but en blanc que « c’est de l’esclavage ».
    Et maintenant j’ai les incrédules « vous l’allaitez toujours ! »
    Mais dans la grande majorité même ceux qui désapprouvent se taisent.
    Longues tétées a toi

    • Oui. Ce qui est douloureux c’est que ce sont les plus proches qui se permettent le plus de remarques. Enfin, pour la suite je suis déjà armée et sûre de moi. 🙂
      Longues tétées à toi aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s