Mes 10 indispensables de grossesse

Petit retour sur les 9 mois hors du temps que sont la grossesse… J’ai pas réussi à écrire un mot pendant cette période, tellement j’étais en connexion avec moi-même et très peu encline à partager. Je progresse et je vous propose de vous parler des indispensables de ma grossesse.

 – Une bonne maternité, ou une bonne sage-femme pour son suivi de grossesse :

Oui c’est de défonçage de porte ouverte, mais en réalité, il est important de s’assurer de différentes choses. Pourrez vous faire les cours de préparation à l’accouchement, est-ce que vous allez voir la même personne pour chaque rendez vous ou pas, est-ce qu’il y a un numéro d’appel en urgence (on panique très vite quand on est enceinte), est ce que le praticien que j’ai suivi m’inspire confiance, quel est le niveau de ma maternité en fonction de ma grossesse, qu’est ce qui me rassure… En bref, choisir sa maternité c’est pas forcément « je prends celle qui est la plus prêt de la maison et ça ira bien ». Vous pouvez aussi choisir de vous faire suivre par une sage femme libérale pour toute la grossesse, c’est agréable aussi.

 – Un coussin de grossesse :

Nous rentrons directement dans l’aspect shopping. Très rapidement, la physiologie de votre bassin/dos va évoluer. Le coussin d’allaitement/de grossesse est un ami précieux, dès la fin du premier trimestre. En réalité, même sans être enceinte c’est sans doute une des plus belles inventions humaines. Pour celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’un genre de gros traversin-banane, rempli de micro-billes, qui permet de prendre tout un tas de positions confortables. Il prends la place d’un homme dans le lit, votre conjoint va le détester (jusqu’au jour où il va tester lui même) mais vous allez juste retrouver le confort. C’est un bon allié par la suite, pendant l’accouchement d’abord, puis pour l’allaitement, enfin, vous apprécierez de vous caler dedans avec un enfant plus grand le temps d’une histoire…

 – Un bon livre sur l’allaitement

J’en ai déjà parlé dans mon article sur l’allaitement, mais si vous avez choisi d’allaiter, ça se prépare en amont. Lisez un bon livre sur l’allaitement. Si vous avez choisi de ne pas allaiter, prévoyez vous un livre sur les premiers jours avec bébé, il y a des million de guide à l’attention des mamans débutantes. Il s’agit de se préparer au mieux à l’arrivée de bébé.

 – Un joli carnet

La grossesse, c’est la fête des hormones. Et vous vous rendrez rapidement compte que votre cerveau ne fonctionne plus tout à fait comme avant. Pour parer à l’amnésie hormonale, j’ai trouvé la parade : noter. Je notais tout et n’importe quoi, les infos, nombreuses, les rendez vous, les échéances… Bref, ça ne m’a pas empêchée de rater des choses, mais j’avoue que ce carnet m’a pas mal aidée.

 – De l’aide

Ça peut sembler une évidence, et pourtant… De mon côté, le futur papa était déjà bien briefé sur l’aide à m’apporter durant la grossesse, pourtant j’ai apprécié les aides impromptues lors de certaines visite. Un lave vaisselle ne se remplis pas seul, une machine étendue ou pliée en discutant, bref, des petits coups de main qui font bien plaisir. Mais c’est pas tout. Pour ma part, une amie m’a parrainée sur un site de courses en ligne, et j’avoue avoir pris goût au confort de voir mes courses arriver toute seules au pied du frigo.

 – Une garde-robe adaptée

Faisons simple, et même si j’ai quasiment pas pris de poids durant ma grossesse, il y a quand même deux ou trois indispensables. Pour ma part, j’ai opté pour H&M… pas la meilleure éthique du monde, mais les prix sont vraiment intéressants. A titre indicatifs, ma petite liste rapide :

  • un legging de grossesse noir
  • un bandeau de grossesse noir
  • deux t-shirts grossesse et allaitement
  • un jean de grossesse
  • des chaussures sans lacets
  • des culottes et soutien-gorges 100 % coton, adaptés à la grossesse et à l’allaitement

Avec vos vêtements habituels en complément, vous vous en sortirez. Le bandeau de grossesse compense un t-shirt devenu un peu trop court, votre robe préférée sera parfaite avec un legging, les t-shirts de grossesse vous « mettront dans le bain » (ça a été mon ressenti)… les culottes adaptées, c’est souvent indispensable à la fin de la grossesse et c’est un bon confort quand même, quand aux chaussures sans lacets, vous verrez pour le dernier mois.

 – Une bouteille d’eau

Si j’ai un conseil à donner à une femme enceinte, c’est de boire correctement. En quantité, de l’eau, et régulièrement. Alors oui, la vessie est « sensible » pendant la grossesse, mais pensez à beaucoup boire. Votre bébé en a besoin, vous aussi. Évitez-vous les angoisses des infections urinaires, de la sensation de déshydratation. Même pour votre peau c’est bénéfique ! Buvez !

 – La liste des médicaments autorisés

Bon, on va faire simple, vous ne pouvez rien prendre sans avis médical. Toutefois, les antispasmodiques ainsi que le paracétamol sont autorisés. N’en abusez pas non plus, et n’oubliez jamais qu’un symptôme anodin en temps normal peut parfois être le signe de quelque chose d’ennuyeux pour une grossesse. Bon sans paniquer non plus, la plupart des grossesses sont parfaitement zen, et sans problème de santé particuliers !
J’ajoute dans la rubrique pharmacie : un complément alimentaire adapté. Parlez en à votre sage-femme lors d’un rendez vous. On n’est jamais sur-complémenté et la grossesse va puiser dans vos réserves.

 – Des amies, déjà maman si possible

Oui… bah oui, si c’est une première grossesse y’a pas, c’est important d’avoir des gens autour pour vous donner les trucs, et le soutien nécéssaire. On s’en pose des questions quand le bidon devient rond ! Alors parfois savoir demander aux copines, c’est toujours bien pris. Pour les louves solitaires, n’hésitez pas à voir du côté des forums et autres groupes facebook. L’amitié et le soutien virtuel c’est toujours un bon début.

 – De bonnes recettes de boisson sans alcool

Soyons français, restons gaulois… une grossesse, ça s’arrose. Alors c’est génial pour le papa, qui du coup as des excuses pour faire sauter les bouchons de champagne, mais pour la maman… A moins que vous n’adoriez le cola (déconseillé car plein de caféine), ou les sodas (plein de sucres…) le light n’est pas conseillé parce l’aspartam c’est pas terrible… bref, que boire ?
Pour ma part, j’ai inventé un cocktail le pamplemousse gazeux : mi jus de pamplemousse, mi eau gazeuse. J’ai évidemment aussi prévu plein de sirops, pour agrémenter ma flotte…
Multipliez les jus de fruits, mélangez les si vous le souhaitez pour des cocktails agréables et vitaminés!
Côté bière sans alcool : bah, pas grand chose. Amatrice de bonne bière, j’ai quand même apprécié la Hoegaarden sans alcool (au thé vert), qui n’est pas de la bière, mais c’est pas mauvais. Bon, de ce côté il va falloir voir à améliorer tout ça. (Les autres marques sont vraiment pas terribles, et pour retrouver un peu d’amertume, c’est vraiment difficile ici en France)

Et vous ? Vous ajouteriez quoi à ces 10 indispensables ?

Publicités

3 réflexions sur “Mes 10 indispensables de grossesse

  1. En plus du petit carnet, j’avais un cahier, comme un journal intime, pour raconter ma grossesse à mon enfant et je l’ai continué après sa naissance.

    • Oh c’est une très jolie idée ! J’ai pas pu écrire une ligne pendant toute ma grossesse malheureusement. Gros blocage incompréhensible. L’avenir me dira si ma fille est allergique aux lettres (comme papa)

  2. Pingback: Mes 10 indispensables pour le séjour à la maternité | Stripes & Roll

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s