Les vacances ? Et la rentrée alors ?

Bon, en fait je ne vais pas vous raconter mes vacances. Que dire ? J’ai passé deux semaines excellentes en France, où nous avons pu visiter les skateparks autour de nos lieux de villégiatures et puis profiter de nos familles respectives.
Toutefois, cette année, comme je vous le disait dans cet article, j’ai décidé de commencer à courir pendant mes vacances.
Pourquoi ? Comment ? Je vais tout vous raconter !

Tout d’abord, chaque année en septembre, après les congés annuels, et surtout après l’été et l’arrêt total de tout sport, je m’inscrit à moultes activités sportives extra professionnelles.
En général ça se passe comme ça :

– hyper motivée j’arrive au premier entrainement, je donne tout, je me défonce, je suis trop contente!

– le lendemain je ne peux plus marcher tellement je suis percluse de courbatures, je souffre, et ça dure parfois jusqu’à une semaine !

– après une semaine d’atroces souffrances, j’ai une baisse de motivation, et je rate le second entraînement…

Bon, mais cette année j’ai décidé qu’il n’en serait pas ainsi. En fait cette année j’ai pas fait de réelle pause en juillet aout, mais en mai juin. Du coup je suis moins ramollie début septembre.
J’ai réussi à maintenir 3 séances minimum de course par semaine pendant mes congés.
Nous avons ajouté à cela du slalom sur les parties planes des skateparks de Saintes, Issoudun, et Saint Doulchard (tandis que l’Homme s’amusait sur les modules).
Et puis beaucoup de marche à pied. Le tracking Google Fit est sans doute un peu optimiste, mais en tout cas, on a marché pendant les vacances ! (bon pas 20 km par jour non plus, mais avec une moyenne de 7 km par jour, je pense que ça joue !)

Alors, simplement, comment reprendre tranquillement son activité favorite après les congés d’été?

J’aurai un conseil absolu : si vous ne voulez pas souffrir à la rentrée, alors n’arrêtez pas totalement. C’est pas si difficile hein ! Il est tout à fait possible, même dans les cas de vacances les plus farniente, de continuer à utiliser ses muscles :

– à la plage : nagez jusqu’à la bouée (mais tous les jours, voire plus), courrez dans le sable (vous aurez pris soin de vous munir d’un « mini humain » gigotant et motivé), marchez dans l’eau… (je vous donne les plans gratos, mais si vous avez du budget, le kayak de mer, le surf, la voile, le cerf-volant sont des options assez complètes à envisager)

– à la campagne : à vous les ballades à pieds, à vélo, à cheval pour conserver un bon gainage musculaire ! Et puis n’oubliez jamais que les plus petits villages possèdent des équipements sportifs, souvent peu utilisés.  C’est l’occasion pour vous de vous mettre au tennis ou autres sports / jeux !

– à la montage : c’est le type de vacances sportives de l’été. Je ne vous fait pas l’affront de vous dire de faire des ballades / randonnées, vous êtes là pour ça. Louez un vtt, marchez avec un âne, découvrez les disciplines telles que le canyoning sur la journée… bon, après à la montagne on se bouge naturellement, c’est beaucoup plus simple!

Si vous n’avez pas profité de vos vacances pour entretenir votre corps, alors que faire ?
– vous allez souffrir, vous le savez, mais vous pouvez limiter les dégats !
Tout d’abord hydratez vous ! Buvez beaucoup, cela vous évitera aussi les crampes de rentrée… Boire suffisamment dans les jours qui précèdent votre premier entrainement est aussi une vraie bonne idée ! Ne laissez pas votre corps s’assoiffer ! Jamais !
Ensuite, bougez vous ! Le lendemain, vous souffrirez, ok, mais si vous vous faites un petit décrassage gentil, vous ne le regretterez pas. (Un décrassage gentil est pour moi une activité sportive légère, qu’on aime bien, qui permets « juste » de mobiliser le muscle un petit peu, mais sans choc ou traumatisme)
Si c’est vraiment insupportable, prenez de l’aspirine (si vous supportez) ou du paracétamol (moins efficace). L’homéopathie vous aidera aussi à survivre.
Mais surtout : buvez !

Cette saison j’ai su gérer la reprise sportive avec un peu d’avance, de fait, je me sent un peu moins « à la traîne » par rapport à ceux qui se sont contentés de « faire du gras » pendant l’été. Mon humble avis est que je vais me faire rapidement distancer, mais au moins je ne serai pas découragée trop tôt!

Sinon pour information, ce dimanche je cours La Parisienne, avec mon entreprise, et mon amie Dur A Queer. Je me suis inscrite aussi aux 5 km d’Odysséa. Je n’aime pas courir, mais je suis en train de m’habituer à cette discipline. Et surtout je sent la différence entre une journée sans le « petit km au réveil pour me mettre en train ». Je sent aussi l’effet de ma nouvelle musculature sur mes articulations douloureuses. Rester tonique et rester musclée, il y a pire comme condamnation mais c’est la mienne, et je dois faire avec !

Alors et vous ? Vous gérez comment la reprise ? Vous avez des trucs à partager ? Des derniers conseils avant la Parisienne de ce dimanche ?

Publicités

5 réflexions sur “Les vacances ? Et la rentrée alors ?

  1. Coucou, pour avoir fait la parisienne durant quelques années, ne t’attends pas vraiment à courir sérieusement. Il y a trop de participantes qui sont là pour faire la fête et marcher entre copines qu’on ne peut pas faire un effort véritable.
    Sinon ton article me fait penser qu’il faudrait que je m’y remette (car malheureusement je n’ai couru qu’une fois cet été et j’ai beaucoup de mal à me remotiver)

    • Yep mais je t’avoue que mon rythme de course et mon handicap de fumeuse à dos pourri me font me classer dans le groupe de celles qui terminent les deux derniers km en fractionné. Mais bon, arriver au bout, c’est déjà un bon challenge pour moi. 🙂

  2. Super j’ai hâte d’avoir ton avis sur la parisienne ! Pour la grenobloise beaucoup de gens marchaient mais ils s’ étaient placés derrieres nous pour le depart et ca ne nous a pas du tout gêné ! 😉 Ma salle fermait pendant le mois d’aout donc j’ai du arreter mes trois ou quatre entraînement par semaine et diminer le running car j’etais très fatiguée avec mon hypothyroidie ! Donc cette semaine quand j’ai repris ca a fait mal mais pas grave, j’aime tellement ca ! 😀

    • J’ai fait l’édition de l’année passée. C’est une grande fête, et j’avoue que c’était pas forcément l’endroit pour des perfs. Mais je ne suis pas là pour la perf, mais bien pour me donner un objectif et -tenter- de le réaliser !

  3. Pingback: Arret du tabac : acte 2 scène 1 | Stripes & Roll

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s