Je suis Line-Up

Salut les gars, salut les filles…

Il faut que je vous avoue un truc ! En fait je ne suis pas uniquement arbitre de roller derby. Il m’arrive parfois de passer du côté obscur de la Force. Oui, parfois je revêt un maillot d’équipe, et je deviens Line Up Manager.
Mais qu’est ce que c’est me direz-vous ? Bah écoutez, je ne vais pas me contenter de mettre des photos, je vais aussi vous expliquer un petit peu en quoi ça consiste !

Le roller derby est un sport qui se pratique en période de jeu appelés Jam, de deux minutes maximum. Sur chaque Jam, il y a 5 joueurs qui jouent. Sur un match il y a plusieurs jams, et une équipe aligne 14 joueurs par match.

Vous êtes encore là ? Mais ouiii…. Cette équipe de 14 peut se faire aider par 2 coachs, autorisés à être proche d’eux, sur le banc (bench en anglais).
Il y a le Bench Coach, qui comme son nom ne l’indique pas, s’occupe plutôt de stratégie et de ce qui se passe sur le terrain. Et il y a le le « line-up » ou « line-up manager » qui s’occupe de ce qui se passe sur le banc.
Et donc comme je disait en préambule, j’occupe parfois ce rôle. En fait, j’ai mis très longtemps à me lancer. Je me voyais bench, connaissant le jeu et la stratégie, arbitrant, suivant les évolutions des règles et du sport. Tandis que line up me semblait réservé à ceux qui patinent, qui savent qui s’entends avec qui dans le jeu, connaissant les « tips » pour changer une platine en 15 secondes avec un couteau Suisse… En bref, je ne me sentais pas vraiment à la hauteur.
Ma toute première expérience à Rouen s’était soldée par un gros échec et surtout une furieuse envie de ne jamais recommencer. C’était au début des Lutèce, au début du derby aussi… j’avais pas encore bien tout compris, et depuis ça a changé.

Copyright Sabrina Perrault pour Lutèce Destroyeuses

Copyright Sabrina Perrault pour Lutèce Destroyeuses

Par la suite, mes errances et problème de santé ont fait de moi une arbitre « moyenne », une NSO « très passable », une joueuse « sans MS » qui ne pouvait pas faire la moitié des entraînements, une « bench coach » pas réellement reconnue par ses joueuses, et une line up traumatisée par sa première expérience.
Oh quel moment difficile de se dire « ok, je serai jamais une joueuse. Mais jamais de chez jamais…. » Je me suis « contentée » du rôle de présidente associative, pendant quelques temps, et j’ai pris un peu d’expérience dans l’arbitrage.
Ma vie a changé, j’ai décidé de partager ma vie avec l’Homme, qui m’a embarquée en rando, pour que je progresse en patin. Juste en patin en fait, déjà maîtriser à peu prêt mes roues est un exploit pour moi (je suis juste à 10 000 années lumières de « savoir patiner » mais je n’ai plus trop d’appréhensions à patiner dans un gymnase, prendre de la vitesse, freiner, tourner, me mettre sur pied, et même : sauter!)
Bref, je me suis concentrée sur l’arbitrage, parce que quand même, s’il y a bien quelque chose d’amusant dans le roller derby, c’est le patin.

Enfin, un jour, pourquoi je ne sais plus, mais en bref, les coachs Lutèce manquant un peu à l’appel, j’ai endossé ce rôle. Oh j’ai bossé, beaucoup. Passé du temps avec le coach des coachs… (Monkey), on a bossé ensemble…
Et puis il y eu les périodes difficiles, les échecs et les défaites… en bref, des choses que mon état d’esprit pas forcément toujours vindicatif a eu du mal à comprendre… mais j’ai terminé cette saison sur une lueur d’espoir en coachant une équipe « co-ed » (mixte) sur un match…

Copyright Antony Bornachot

Copyright Antony Bornachot

J’ai passé l’été à me remettre, et me réconcilier avec le roller derby. J’ai aussi refait des examens pour savoir où en étaient mes problèmes de cervicales. J’ai mis un nom sur ma « blessure », et sû que définitivement, j’avais déjà de la chance de pouvoir patiner. Je me préparait à attaquer une difficile saison, ponctuée d’absences.

Je vais me permettre une ellipse, car ce ne sont pas les meilleurs moments donc je ne vais pas en parler.
Tout ces mots pour vous dire que je suis « line up manager ». Il parait qu’à Quebec on dit Bench Coach.

Et ce poste là, je l’occupe au sein de la Panam Squad, un peu par hasard, beaucoup parce qu’il parait que je m’en sort pas trop mal.
Et après seulement 3 matchs aux côtés des garçons (et de Sally Broyeur), nous partons bientôt participer à la Men’s European Cup, bientôt c’est en fait ce week end.

Crédit Vinciane Pierart - NSP 189

Crédit Vinciane Pierart – NSP 189

un streaming vidéo gratuit par là :

Suivez nous, encouragez nous ! Passez sur la page Facebook de la Panam Squad, suivez le Twitter !!

Et petit rappel ! La Panam Recrute à tous niveaux !! (du coup vous aurez sans doute la chance d’apprendre à patiner avec moi !!)

Publicités

4 réflexions sur “Je suis Line-Up

  1. Pingback: Schizo-derby vous dites ? Summer game report ! | Stripes & Roll

  2. Pingback: Constat d’échec et perspectives d’avenir | Stripes & Roll

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s